Sculptrice

Olivia est née en 1963 dans le 13e arrondissement de Paris. Au début des années 80, elle fait des études d'architecture d’intérieur et décoration à l'école Supérieure des Arts appliqués de Paris. Pendant son cursus, elle est initiée à la sculpture, au travail du bois et des métaux. En 1990, elle suit une formation de peintre en décor au CREAR, c'est là que ses mains s’émancipent, elle apprend la peinture en trompe-l'œil, fresque et moulage. La même année elle rencontre Denis Bouniard qui se passionne pour la poterie et la céramique. Ils s’installent à Cavaillon et l'on peut dire que c'est dans l'atelier de Denis qu'Olivia est tombée dans l'argile. Depuis, ses doigts modèlent sa passion pour la nature comme un témoignage de la beauté du vivant.

Olivia Tregaut oeilpaca
Photo Rv Dols

Dans son enfance, elle était abonnée à des magazines animaliers. Les photographies la faisaient voyager dans des pays peuplés d'animaux. Le temps faisant elle s’est rapprochée de la nature et puis le biotope des terres provençales est propice à l'émerveillement. Les deux artistes s'établissent en 1997 au cœur du parc régional du Luberon, dans le village d'Oppède le Vieux. C'est par réflexe que ses premières sculptures prennent des formes d'animaux.

Olivia:  Je suis fascinée par les animaux, surtout ceux qui sont éloignés de l'humain. Ils n'ont pas forcément un physique avantageux. Je prends un véritable plaisir à étudier une espèce, son comportement dans son milieu naturel, ses attitudes. Le chemin de l'étude qui me conduit jusqu'à la représentation finale a une importance primordiale dans mes travaux. J'ai envie de partager mes émotions et ce que j'ai découvert au travers de la sculpture.

Ligue de protection des Oiseaux

Olivia est également bénévole à la LPO, au centre de Buoux dans le Vaucluse. Cela lui a permis d'observer de très près la plupart des espèces d’oiseaux et de petits mammifères qu'elle a ainsi pu reproduire par la suite. Mais pour restituer la gestuelle au plus proche des animaux, cela ne suffit pas. Elle va au contact de photographes animaliers qui lui prêtent des clichés pour ses travaux. Elle effectue des recherches et organise des tableaux visuels avec un maximum d'informations dans le but de recréer les mouvements qui caractérisent chaque espèce animale.

Des thèmes

La nature inspire Olivia, c'est une certitude, en découlent des thèmes comme « l'amour » qu'elle décline avec des couples de grenouilles, mais aussi la relation de la mère à l'enfant avec un éléphant et son éléphanteau...

La valse des cochons correspond à l'année où Olivia est devenue végétarienne. Elle devait exposer à Lyon la capitale de la « Charcuterie », c'est en réaction aux élevages industriels pas très respectueux de la condition animale qu'elle a imaginé ces sculptures.

"Fragile équilibre" est une représentation de la planète sur laquelle repose un éléphant, qui retient une tortue elle-même surmontée d'une girafe qui porte à son cou un oiseau. Une métaphore pour exprimer son sentiment que l'homme envahit trop l'espace vital de certaines espèces.

Olivia Tregaut pour oeilpaca
Photo Rv Dols

Salon des artistes animaliers

En 1994, Olivia expose au salon des artistes animaliers. La galerie de l'univers des bronzes la repère et lui offre la possibilité de fondre quatre pièces en douze exemplaires. Elle fait réaliser ses bronzes chez Barthélèmy (Crest Drôme). Elle apprécie ce procédé à cire perdue. Elle prend part aux retouches, refait un œil, une plume... « Le bronze c'est une consécration pour la sculpture ».

Les commandes

Olivia réalise des commandes pour des particuliers qui désirent acquérir une sculpture d'un animal sauvage. Les délais sont de six mois, les temps d'attente se sont raccourcis, puisque la plupart des expositions sont annulées (covid). Lors de notre rencontre, elle finalisait quatre sculptures en grès qui représentent un couple de grenouilles, un éléphant avec son petit, un Hibou grand-duc avec son petit et le Cassenoix moucheté. Elle nous avoue avoir découvert cette espèce de passereau de la famille des Corvidae grâce à cette demande. Olivia nous précise que la plupart des Corvidés n’ont pas de dimorphisme sexuel. Il est inscrit à l'annexe de la directive Oiseaux de l'Union Européenne ainsi qu'à celle de Convention de Berne (espèce protégée).

Olivia évoque avec passion sa future création. Elle nous montre une esquisse d'une tortue sur laquelle un chimpanzé est dans la position du penseur de Rodin. Sur son épaule, majestueux, un faucon crécerelle. Elle espère pouvoir réaliser cette pièce en grand format pour le salon des artistes animaliers où elle sera l'invitée d'honneur et qui se tiendra du 14 novembre au 13 décembre 2021, à l'Hôtel de Malestroit de Bry-sur-Marne.

Olivia Tregaut photo Rv Dols
Photo Rv Dols

Le style d'Olivia

Son art est définitivement positionné dans la « reproduction animalière », mais cela n'empêche pas l'évolution de son style. De nos jours, sa façon d'interpréter est plus dans le mouvement, on peut dire qu'Olivia se libère justement d'une représentation trop précise, notamment dans les détails. L'expression reste au centre de ses intentions. Elle va chercher l’élément qui caractérise son sujet pour le restituer au plus près, il faut que quelque chose se dégage, la grâce, l'humour, la force, la volupté... C'est son intime conviction.

Olivia: Il fut un temps où j'étais très contente quand les sculptures partaient. J'avais envie de me débarrasser au plus vite de ce que j'avais fait. Je pensais qu'il fallait que je passe à autre chose. Le fait de les fondre en bronze m’a permis de garder l'original plus longtemps. Je m'attache à certaines sculptures. Je m'applique, je me donne. Le soir quand je suis à la maison, je suis épuisée, vidée. J’essaie d'aller au bout de quelque chose, je n'y suis pas encore, mais j'avance sur ce chemin, je suis de plus en plus exigeante avec moi-même.

" DE PLUME, DE GRÉS, DE BRONZE " lors du 13ème FESTIVAL DE LA CAMARGUE ET DU DELTA DU RHÔNE du 12 au 17 Mai 2021 (reporté du 20 au 24 octobre 2021 en cas d’impossibilité).

" NATURE FÉCONDE " exposition de sculptures et de peintures du 10 au 14 juillet 2021 avec Philippe et Bérangère D’Orsay au Mas les Sudres - 240 B chemin de la Perrière à Oppede le vieux.

" TERRES SAUVAGES " exposition de groupe à Terra Rossa, musée de la céramique, à Salernes de mi-juin à fin septembre (à confirmer).

INVITÉ D’HONNEUR et remise du prix Marcel Édouard Sandoz au Salon National des Artistes Animaliers qui se déroulera du 13 novembre au 12 décembre 2021.

Le site d'Olivia : www.olivia-tregaut-sculpture.com

Rv Dols : photojournaliste@oeilpaca.fr - Amel Ramahi : amel.ramahi@oeilpaca.fr

Ours blanc en Grès
"Mère protectrice Ours blancsH 18 x L 35 x P 25 cm - Grès".
Matriarche Eléphant
"Matriarche Eléphant d’AfriqueH 32 x l 32 cm - Bronze".
Eléphant en bronze
"Matriarche et son petit H 32 x l 32 cm - Bronze H 12 x l 20 x cm - Bronze".
Couple Manchots Royaux en Bronze
"Tendresse et complicité Couple de Manchots Royaux H 20 x L 27 x P 15 cm - Bronze".

Cassenoix moucheté
Sculpture
Olivia Tregaut Sculptrice
Sculptrice photo oeilpaca
Photo oeilpaca sculptrice

Oeilpaca prochain numéro fin juin 2021