LPO

Les membres de la Société Nationale de Protection de la Nature (SNPN créée en 1854) sont à l'origine de la Ligue pour la Protection des Oiseaux. La LPO fut conçue juste avant la Première Guerre mondiale en 1912, le premier président Louis Magaud d'Aubusson était docteur en droit et avocat, il décéda en 1917. Jean Delacour (1890-1985) qui était ornithologue, zoologiste et naturaliste lui succéda. L'objet principal de l'association était de faire respecter par la France la Convention internationale sur la protection des oiseaux utiles à l'agriculture (signée en 1902).

LPO Buoux oeilpaca
Photo Rv Dols

Dans l’année qui suivit la création de la LPO, les membres fondateurs furent informés des chasses qui se tenaient sur l'archipel des Sept-Îles (Nord de la côte Bretonne). Des Parisiens en mal d'exotisme débarquaient fréquemment sur les îles, ils se transformaient en chasseurs et faisaient feu sur tout ce qui bougeait. À cette époque, les colonies de macareux abondaient sur les îles. Un véritable massacre eu lieu, les corps des oiseaux jonchaient les sols, « d'autres, plus chanceux, finissaient empaillés ». Ce fut le premier « combat » de la LPO, qui parvint à faire des Sept-Îles une réserve, malheureusement, entre-temps, la colonie de macareux fut pratiquement décimée.

Depuis, un couple de macareux est devenu le symbole de la LPO. Les actions se succédèrent, les décennies passèrent, quelques dates à retenir ; 1976 la loi sur la protection de la nature, des réserves naturelles voient le jour, la LPO en gère certaines sur le littoral de l'Ouest. En 1977, installation du siège à la Corderie Royale de Rochefort. Décret du 3 juillet 1986, l'association est reconnue d’utilité publique. Début du réseau des délégations en 1989, qui sont aujourd'hui des associations locales LPO.

Les domaines d'action de la LPO se définissent sur trois axes ; la protection des espèces, la conservation des espaces, l'éducation et la sensibilisation. Deux missions leur incombent, juridique et internationale, la LPO accompagne des contentieux devant les tribunaux judiciaires pénaux et administratifs. En 2020, la LPO comptait un peu plus de 50 000 membres et son président était Alain Bougrain-Dubourg (depuis 1986).

Centre de sauvegarde de la faune sauvage PACA

Le centre de sauvegarde de la faune sauvage fut créé en 1996 par le parc national du Luberon. Dix ans plus tard (2006), le parc fait le choix de déléguer la gestion du centre à la LPO présente sur les six départements de la région PACA. Le parc national du Lubéron met à disposition de la LPO des bureaux dans le château de l’environnement de Buoux (84), le centre de sauvegarde se trouve à proximité sur une petite colline. Une équipe d'une trentaine de salariés composée d'experts naturalistes et d'animateurs nature encadre les différentes actions. Chaque année, une trentaine de services civiques viennent apporter leur aide. Sur l'ensemble de la région PACA, la LPO compte un peu plus de quatre cents bénévoles actifs. Une centaine d'entre eux aide à l'acheminement des animaux blessés au centre de sauvegarde.

LPO pour oeilpaca
Photo Rv Dols

Loriane est ingénieure agronome. Après son cursus, elle devient écovolontaire pendant deux mois à la LPO de Bordeaux. Elle prolongea avec un service civique et elle fut embauchée en tant que soigneuse. En 2019, elle rejoint Buoux dans le Vaucluse où elle est en charge du centre régional de sauvegarde de la faune sauvage.

Loriane : « Il n'y a pas beaucoup de moyens. Nous ne sommes que deux salariés, donc nous sommes multitâches, on fait les soins, la gestion, le management... C'est un métier éreintant, il y a beaucoup de turnovers, en général, les salariés restent cinq à dix ans maximum ».

Loriane a passé un certificat, délivré par la préfecture, qui lui permet de détenir de la faune sauvage en captivité le temps des soins. Le centre ne réalise pas d'intervention chirurgicale. Les radios, les opérations, sont pratiquées par des cliniques vétérinaires qui collaborent avec la LPO PACA.

Faucon Pèlerin oeilpaca
Photo Rv Dols

En 2020, un peu plus de 2 200 animaux blessés ont été accueillis au centre. C'est au printemps que les arrivées d'oiseaux et de petits mammifères s'intensifient. Les oisillons tombés du nid sont nombreux, alors que bien souvent c'est une étape logique dans le processus de maturité, les parents continuent à les nourrir. Bien que la chasse ne soit plus autorisée depuis le mois de février, des espèces protégées comme les rapaces, les vautours, arrivent au centre criblés de plombs. Normalement, ces oiseaux sauvages ne se laissent pas approcher. Souvent en déshydratation, dans l’impossibilité de voler et entre la vie et la mort, ils sont recueillis par le réseau de bénévoles puis acheminés jusqu'à Buoux.

Au centre, il n'y a pas beaucoup d'animaux victimes d'accidents de la route car ils leur sont souvent fatals. L'exemple avec ce magnifique faucon pèlerin, percuté par une automobile pendant qu'il chassait du côté de Manosque (04) ; on peut voir un étourneau encore pris dans ses serres. Tous les matins, les soins sont prodigués par les bénévoles, la distribution de nourriture se fait également dans la matinée.

Pour le bien-être des animaux sauvages et pour faciliter leur réintroduction dans l'espace naturel, les visites du centre de sauvegarde sont interdites par arrêté ministériel.

Le site internet du centre régional de sauvegarde de la faune sauvage PACA est très bien conçu, il recèle un nombre important d'informations, notamment des conseils lors de la découverte d'un animal sauvage (soins/conseils/fiche-conseil). www.paca.lpo.fr

La LPO PACA: www.paca.lpo.fr

Rv Dols: photojournaliste@oeilpaca.fr

LPO PACA Biotope édition
La LPO PACA fait éditer « Faune des Bouches-du-Rhône » 479 espèces de vertébrés sont répertoriés dans ce livre ; oiseaux, mammifères, reptiles, amphibiens, poissons. BIOTOPE EDITIONS
Vautour percnotère
Le Vautour percnoptère, c'est l'une des espèces emblématiques du Vaucluse, plus petit spécimen de vautour présent en France, strictement protégé.
Le Circaète
Le Circaète Jean-le-Blanc est un excelent planeur, il niche dans les pins ou les chênes verts et mange des reptiles.
Mésange bleue
La Mésange bleue est de petite taille avec une forme rondouillarde et un petit bec.

LPO photo Rv Dols
Soin LPO Vaucluse
LPO oeilpaca
LPO PACA
LPO PACA oeilpaca

Oeilpaca prochain numéro fin juin 2021